Oups, mon gars, quand on publie, faut appuyer sur le bouton publier, voila ce qui se passe quand on flanne dans des espaces fibrés !!

J'ai mis longtemps avant d'oser publier ! parce que je trouve toujours que mon propos qui se veut vulgarisateur et distrayant a la fois est resté desespérement sec surtout pour l'intro que voici !! Peut etre parce que je ne suis pas une femme et que c'est difficile de voir du point de vue feminin ! Mais je crois en cette histoire et en ce personnage a qui va arriver de bien singulieres aventures! aussi, je vous invite a m'exposer toutes vos critiques et vos suggestions qui seront bien reçues !

(NDL'A : Les deux premiers paragraphes ne sont pas super super, grosse panne a leur sujet ! Si vous aviez une idée, ne vous privez pas, je vous bombarderai co auteur de cette nouvelle ! )

C'était un blanc qui n'était pas le blanc, il sortait de partout !

Dans ce blanc on percevait vaguement une présence.... blanche, non deux ! ! Enfin plutot une présence absolue et l'autre ponctuelle ! l'absolu était plutot amusée et semblait considerer le point avec bienveillance !

Un geste de sa part et une infinité d'evenements surgirent alors de nulle part, des actes honorables et des massacres, des disputes et des embrassades, des gens qui naissaient, vivaient leur vie de joies et de peines et mourraient, tout en meme temps, au meme moment !

Le point, qui n'en pouvait plus, tenta de se proteger les sens de ce torrent infini d'informations ! Insuportable !
 - non, non !arrete, c'est trop pour moi ! "
L'absolu sourit et dit :
 - Et pourtant, tu voulais comprendre !  Toi et tes semblables etes tres surprenants" déclara une voix qui sortait de partout ! "Capables du meilleur comme du pire ! a la fois si limités mais si merveilleux, Allez tends ta main droite ! voici le livre de ta vie, Lis et tu sauras ce que tu savais deja mais que tu ignorais !!

le point avança sa main et reçu ce qui ressemblait a un livre, une espece de drole d'ouvrage dans lequel les pages sont des tranches de vie ! Toute pensive ( car ce point blanc perdu dans la blancheur est féminin, elle se mit a tourner les pages de son livre aux reflets irisés)

Flash blanc...

des couleurs...

un ciel bleu et une verte campagne dans les chemins duquel se promenaient une jeune femme et un homme pas si agé que ça !

**************************************************************************

 

- alors, coment ça se passe la bas ? demanda le pere, un homme asez corpulent avec une une paire de bacchantes grisonnantes et un regard calme et tranquille.

- Ah c'est l'enfeeeer ! Je n'ai plus une seconde a moi, mais ça en valait la peine, tu sais ! répondit la jeune femme, une brune chatain, aux yeux bleus et au sourrire de chat " on est sur le point de faire une avancée majeure dans le domaine de la physique ! Determiner la nature véritable du temps ! tu te rends compte , papa ?

Le vieil homme sourit et lança un profond soupir !

- Depuis toute petite, tu ne faisait que poser des questions de ce genre ! pourquoi l'herbe est verte, pourquoi le ciel est bleu, et la nuit noire ! Je suis fier de toi ! Mais tu prends si peu soin de toi, de ta vie, il y aurait pas un charmant laborantin bien a ton gout ?

- Oh, tu sais, les hommes, j'ai déja donné ! " repondit elle dans un soupir legerement agacée ! "et puis j'ai pas trop le temps !"

- Ah , c'est bien un comble ! tu etudies le temps dont tu ne dispose pas ! Au fait, ç'est quoi cette nature du temps ?

- Euh, et bien, on sait déja depuis Einstein, que le temps varie selon le point de vue de l'observateur ! Tu as déja entendu parler des Jumeaux de Langevin ? " repondit elle !

- Euh, c'est cette histoire selon laquelle un des deux freres prend une fusée et viellit moins vite que celui resté sur terre ?

- Exact papa  ! En fait, ça repose sur le fait que la vitesse de la lumiere ne peut etre dépassée ! Il se produit le fait que plus tu te déplace vite, plus le temps s'écoule lentement pour toi ! de ce fait, cette vitesse limite n'est jamais dépassée ! Par exemple, on pense que pour la lumiere, le temps est figé et ne s'écoule pas entre sa création et son absoprtion ! De ce fait, pour la lumiere émise par le soleil , il lui faut un peu plus de 8 minutes pour arriver jusqu'a nos yeux, tandis pour la lumiere ce serait quasi immédiat !

 - euh oui ! et comment comptes tu t'y prendre ? tu ne va pas embarquer a bord d'une fusée au moins ?

- hahaha ! non ! En fait, je serais en Suisse, au CERN, tu sais le grand accelerateur de particules ? on va mesurer la durée de vie des particules et voir comment leur vitesse influe sur leur durée de vie et aussi sur leur masse !

son pere s'eclaffa et dit en riant !

- Donc, on prenant de la bidoche, on devient une lumiere ?

la remarque amusa Jacqueline qui se mit a rire aussi !

Blanc comme .....


Voila ! c'est cette partie qui posait probleme, j'ai reussi a re ecrire et a etoffer les autres situations, mais je n'ai toujours pas trouvé comment rendre cette intro plus interessante, je la trouve fade a mort !

***************************************************************************

A suivre...